PÉONAGE

PÉONAGE
PÉONAGE

PÉONAGE

À l’origine, le péon est le travailleur agricole, non propriétaire, qui n’a que la force de ses bras pour vivre. Au XIXe siècle, quand s’est posé en Amérique latine le problème de la main-d’œuvre agricole, une pratique nouvelle est apparue et a modifié le sens du mot. Par «péonage» on entend alors le système qui relève du seul droit non écrit et qui consiste à attacher l’ouvrier agricole à la propriété sur laquelle il travaille, en l’obligeant à s’endetter.

Le village est généralement trop loin pour qu’on puisse aller y faire les achats indispensables et, dans la plupart des cas, les travailleurs sont payés sous forme de crédit ouvert dans le magasin du domaine (la tienda de roya ) qui appartient au maître. Cette pratique vise d’ailleurs autant, sinon plus, à contraindre le péon au travail qu’à l’immobiliser.

La modernisation économique, en cours au XIXe siècle (le continent devient grand exportateur de produits agricoles et de matières premières), impose en effet au travailleur rural une charge qu’il n’accepterait pas spontanément. La productivité doit augmenter, sans révolution technique. Le rythme du travail change, ce qui explique l’apparition d’un thème sociologique et littéraire: celui de la paresse du paysan ibéro-américain. On exige de lui à la fois les avantages du prolétariat moderne (rapidité, efficacité) et ceux du travailleur traditionnel (bas salaire et docilité).

Un péon salarié coûterait trop cher et s’en irait rapidement, on a donc recours au travail forcé (le péonage n’est rien d’autre) de la plèbe rurale qui est la grande vaincue du XIXe siècle.

Au moment où, en Europe, l’usine fabrique le prolétaire, en Amérique, le grand domaine fabrique le péon. L’accaparement de la terre par le latifundio n’est pas une fin en soi; il vise à obliger le paysan à se louer. Si les communautés paysannes résistent trop ou bien si c’est le désert démographique, on importe des coolies chinois (Pérou) que l’on fait travailler dans les mêmes conditions serviles.

péonage [peɔnaʒ] n. m.
ÉTYM. 1847 (→ Péon, cit.); de péon; → anc. franç. « voyage à pied », v. 1190.
Sociol., géogr. État de péon; économie agricole basée sur l'emploi de péons.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • peonage — pe·on·age / pē ə nij/ n: labor in a condition of servitude to extinguish a debt the holding of any person to service or labor under the system known as peonage is abolished and forever prohibited U.S. Code Merriam Webster’s Dictionary of Law.… …   Law dictionary

  • Peonage — Pe on*age, n. The condition of a peon. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Péonage — (franz., spr. āsche, v. span. peón, Tagelöhner), ein die Stelle der Sklaverei vertretendes Lohnsystem, besonders in Mexiko und New Mexico …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • peonage — 1850, from PEON (Cf. peon) + AGE (Cf. age) …   Etymology dictionary

  • peonage — [pē′ə nij] n. 1. the condition of a peon 2. the system by which debtors or legal prisoners are held in servitude to labor for their creditors or for persons who lease their services from the state …   English World dictionary

  • peonage — /pee euh nij/, n. 1. the condition or service of a peon. 2. the practice of holding persons in servitude or partial slavery, as to work off a debt or to serve a penal sentence. [1840 50, Amer.; PEON1 + AGE] * * * Form of involuntary servitude,… …   Universalium

  • Peonage — Pe|o|na|ge 〈[ ʒə] f. 19; unz.〉 von den span. Eroberern in Mittel u. Südamerika eingeführtes System der Entlohnung, das durch Lohnvorschüsse zur Verschuldung der Peonen führte * * * Pe|o|na|ge [peo na:ʒə, engl.: pi:ənɪdʒ], die; [engl. peonage]… …   Universal-Lexikon

  • Peonage — Pe|o|na|ge [peo na:ʒə, engl. pi:ənidʒ] die; <aus gleichbed. amerik. peonage zu span. peón, vgl. ↑Peon> (hist.) Lohnsystem (bes. in Mexiko), das zur Verschuldung der Peonen führte …   Das große Fremdwörterbuch

  • peonage — noun Date: 1847 1. a. the use of laborers bound in servitude because of debt b. a system of convict labor by which convicts are leased to contractors 2. the condition of a peon …   New Collegiate Dictionary

  • peonage — noun a) A system of paying back debt characterized by involuntary servitude b) Indentured servitude …   Wiktionary


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»